294 articles | Page 293 of 294 | Préc | Suiv | 288 289 290 291 292 293 294 ... 294

Festival de Timgad 2008

Added 29/12/2008

Festival de Timgad 2008 :

 

 Une édition haute en couleur

 

  

A  comme Animation particulière qui a régné tout au long du festival. Des jeunes et des moins jeunes ont dansé, chanté et accompagné admirablement  tous les artistes qui se sont produit sur scène. A l'extérieur, des citoyens de la ville ont profité à leurs manières de ces moments de fête grandiose. 

 

B comme  Burnous, l'habit traditionnel de la région des Aurès, dont été vêtus certains artistes, mais aussi un vieux spectateur invité à danser par le chanteur Belbèche. Le burnous a été, par ailleurs, le cadeau remis par la wilaya de Batna au plus  méritant des initiateurs du festival à savoir Lakhdar Bentorki, le directeur de l’ONCI.

 

C comme Culture artistique universelle qui a été mise en évidence au cours de ce festival qui a duré du 9 au 18 juillet 2008. avec en relief, de la musique maghrébine,  en passant par la musique arabe, Africaine et Européenne entre moderne, populaire et folklorique, pour satisfaire tous els goûts.

         

D comme Duo magique composé des chanteurs Chaouis Katcho et Hacène Daddy  qui ont évolué ensemble en la circonstance permettant au public de passer de bons moments au rythme de morceaux musicaux Chaouis.

 

E comme Entrées au niveau du site. Une fois, les tickets vérifiés, des policiers installés un peu plus haut,  procédaient à des contrôles minutieux sur jeune et moins jeune homme, alors que des policières se chargeaient de contrôler des femmes et des filles. Entre autres résultats de saisie, des centaines de bouteilles en plastique ont été mises dans un coin.

 

F comme Familles provenant des diverses régions qui assistaient aux concerts, passaient d'agréables soirées et retournaient chez elles, satisfaites. Après avoir effectué de longs trajets, certaines de ces familles arrivaient à la maison à l'aube mais ça valait le coup, selon divers témoignages..

 

G comme Grandes tentes nomades (Kheïmas) dressées à l'intérieur du site, derrière la scène, avec des tapis traditionnels pour accueillir les artistes et les invités de marque. Une autre grande Kheïma a été dressée à l'extérieur, non loin de l'entrée par des participants venus de la région d'El Oued pour servir à un prix symbolique un thé délicieux.

 

H comme Humaine la dimension du festival qui ressort et permet à des milliers de citoyens de sortir d'un quotidien plat et de vivre des moments de joie et de bonheur.

   

I comme Intempéries  redoutées par les organisateurs du fait que le festival se déroulait dans le théâtre antique en plein air. Seule la soirée du lundi où devait se produire le chanteur libanais Waël Jessar, a été reportée à cause des fortes chutes de pluie vécues dans la région.

 

J comme Journalistes de la presse écrite, de la radio et de la télévision, qui étaient présent en force couvrent jusqu'aux moindres détails l'événement. Des conférences de presse sont organisées avec la chargée de communication de l'ONCI, à savoir Kheïra Aliane, qui a parfaitement régularisé tous les contacts.

 

K comme King Khaled, le roi du raï qui a produit un spectacle explosif en chantant tous les tubes qui ont fait sa célébrité. De Bakhta à Didi en passant par Cheba et Aïcha, Cheb Khaled a été tout simplement sublime pour le bonheur d'un public des grands jours venu d'un peu partout spécialement pour le voir.  

 

L comme Latifa Larfaoui, la fameuse chanteuse Tunisienne qui a fascinée par le public, l'ambiance, l'organisation et la grande dimension atteinte par le festival de Timgad auquel elle participe pour la première fois de sa carrière. . La chanteuse marocaine Esma Lemounaour ainsi que le chanteur Syrien Nour Mehana et tous les artistes ont été marqués par les contours exceptionnels du festival.

 

M comme Massi, le chanteur Kabyle Massi a, lui, aussi, laissé une grande impression en survoltant une assistance conquise qui l'a suivi de bout en bout. La chanteuse marocaine Asma Menouar et les chanteurs Algériens, Aderrahmane Djalti et Nasreddine Galiz, ont été, eux aussi, à la hauteur de l'événement, et ont donné d'une manière ou d'une autre un plus au festival.

 

N comme Nawel Zoghbi, la chanteuse libanaise, qui a évolué pour la seconde fois de sa carrière, au festival international de Timgad. Toute de mauve vêtue, Nawel a été parfaite en animent une agréable soirée.

 

O comme Organisation du 30ème festival de Timgad, où du côté sécuritaire et préventif  un dispositif impressionnant composé de gendarmes, de policiers et de vigiles, a été mis au point. Des équipes de la protection civile et des services de la santé, ont été mobilisées pour intervenir en cas de nécessité. 

 

P comme Public qui a été formidable tout au long du festival en encourageant sans arrêt  tous les artistes qui se sont produits sur scène., en brandissant, entre autres, le drapeau algérien et des portraits de chanteurs, donnant, par là, une bonne image au festival. 

 

Q comme Qualité du spectacle qui a été d'un très bon niveau tout au long du parcours. Le public qui a assisté aux divers concerts, a énormément apprécié les contours d’une appréciable sonorisation acquise grâce aux techniciens du son entre autres qui ont fait du bon boulot. 

 

R comme Rentabilité financière qui patine en raison des investissements entrepris pour  organiser le festival et faire venir, monnaie trébuchante, des artistes de renommée internationale. Les prix des billets fixés à 500 dinars permettent des rentrées d'argent mais vu les capacités d'accueil du théâtre antique et de divers autres aspects d'ordre communautaire, un déséquilibre financier est prévisible mais tout compte fait, la fête vécue par des milliers de citoyens semble planer au dessus de tout.      

 

S comme Stars de la nouvelle génération, à l'image de Zaho, la fameuse chanteuse algérienne établie au canada et Shérifa Luna, la jeune chanteuse d'origine algérienne, vivant en France, qui ont animé à cœur ouvert la soirée de jeudi avec en relief le fait extraordinaire que et des jeunes mais aussi des moins jeunes connaissaient leurs chansons et  les accompagnaient en chœur.  

 

T comme Trophées du festival offerts par la wilaya de Batna et remis par la présentatrice Nadjia à chaque artiste dès la fin de son spectacle. Pour leur part, Radio Batna, la chaîne

3 et la télévision algérienne ainsi que l'ONCI,  ont été honorés pour les efforts qu'ils ont respectivement fournis et leur participation à la réussite du festival.   

 

U comme Unique image de Cheb Khaled, brandissant sur scène le drapeau national lors de son formidable show.

 

V comme Vigiles, avec ses formidables équipes d'accueil qui ont brillé par leur savoir-faire et leur vigilance afin de permettre aux artistes d'être à l'aise et aux concerts de se dérouler dans le calme et la sérénité.

 

W comme Wilaya de Batna et ses cadres influents qui se ont tout fait pour que le festival tienne ses promesses. 

 

X comme rayons x et toutes les choses qui utiles qui échappent aux regards, à l'image des

ces centaines de gens qui ont durement travaillé derrière la scène pour le bien-être de tous.

 

Y comme Youmna de Barika, qui a été lors de la 28ème édition, et  à 4 mois, la jeune personne à avoir a assisté à des spectacles au niveau de Timgad. Elle est revenue cette année, écarquillant davantage ses yeux.

 

Z comme Zehouania,  la toujours Cheba ( jeune) qui a fait vibrer le public, en animant dans u air de fête exceptionnel la soirée de clôture sous les ovations du public et  des feux d'artifices qui fusaient de toutes part. 

 

                                                                                     

                                                                                        

                                                                                                      Nasreddine Bakha

 

 

                                                                      In  L’EST  

                                                                                                                                                     Républicain.   

                                                                                                                                           Quotidien Indépendant   Algérie. 

Tags : Nasreddine Bakha
294 articles | Page 293 of 294 | Préc | Suiv | 288 289 290 291 292 293 294 ... 294
| Contact author |